Search

Articles

Page d'accueil

Troisième semaine des cinquante-jours Saints

Le témoignage pour Christ qui ressuscite d’entre les morts, présentée au secret de l’Eucharistie, en eau vif ET à la donation de Dieu.

« Mais vous êtes aussi ressuscités avec le Christ: recherchez donc les réalités d’en haut, là où se trouve le Christ qui (siège à la droite de Dieu). De toute votre pensée, tendez vers les réalités d’en haut, et non vers celles qui appartiennent à la terre » Colossiens 3: 1-2

Le sujet des lectures des cinquante-jours Saints est la vue Du Christ vit et ressuscite d’entre les morts et durant trois semaine, nous avons fait la présentation de Jésus depuis notre nouvelle création présentée par l’image de sa résurrection et par le secret de l’Eucharistie.

Aux lectures de troisième semaine on le voit ET on le rencontre, vif en sa parole vivante, l’eau vif.                   Aux lectures du troisième dimanche se concentre sur le témoignage de notre résurrection en Christ, pour cela donc, on devait goûter le don de Dieu présenté à la résurrection d’entre les morts par le Saint-Esprit.                                                                                                                                                                                     Les écritures du Paul mettent les caractères des témoins «Car vous êtes morts ET votre vie est cachée avec le Christ en Dieu…Et vous vous êtes revêtus de l’homme nouveau. Celui-ci se renouvelle pour être l’image de son Créateur… Que la paix instaurée par le Christ gouverne vos décisions, car c’est à cette paix que Dieu vous an appelés pour former UN seul corps…. Que la Parole du Christ réside au milieu de vous dans toute sa richesse: qu’elle vous inspire une pleine sagesse pour vous instruire et vous avertir les uns les autres ou pour chanter à Dieu de tout votre cœur des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés par l’Esprit afin d’exprimer votre reconnaissance à Dieu ». Colossiens 3: 3, 10, 15, 16                                                                                

Les deux conditions les plus importantes sont : premièrement est le dégagement complète du fanatisme « il n’y a plus de différence entre juifs et non-juifs, entre circoncis et incirconcis, étrangers, barbares, esclaves, hommes libres : il n’y a plus que le Christ, lui qui est tout et en tous »                         Colossiens 3 : 11

Deuxièmement « Et par-dessus tout cela, revêtez-vous de l’amour qui est le lien par excellence » Colossiens 3: 14

Et le Catholicon continue la pensée de Saint Paul autour les témoins du Christ «Voila comment nous saurons que nous appartenons à la vérité et nous rassurerons notre cœur devant Dieu »1 Jean 3 : 19    La présence de nos cœurs est nécessaire pour être des témoins de Dieu, car on voit la femme samaritaine a laissé sa cruche et son cœur au dessous des pieds du Christ pour qu’il les puiserait de l’eau vif, et elle se rendait pour prédiquer les gens de la ville « Alors, la femme laissa là sa cruche, se rendit à la ville et la voila qui se mit à dire autour d’elle… » Jean 4: 28

Ici Saint Jean explique que la propulsion était l’amour «Quant à nous, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères…Voici comment nous savons ce que c’est que d’aimer : Jésus-Christ a donné sa vie pour nous, nous devons, nous aussi, donner notre vie pour nos frères » 1 Jean 3 : 14, 16

ET par cet amour la femme samaritaine a propulsé.