Search

Dernières Nouvelles

Le Mardi 10 Octobre 2017 – 30 Tout 1734 M, Son Eminence l’Evêque Anba Mettaous, chef du monastère, a célébré la 1ère messe sur l’Autel de St. Maruta qui se trouve derrière la chambre du Rabbeita (secrétaire du monastère), du côté Nord - West de l’Eglise de la grotte. Ont participé avec lui, certains des pères moines du monastère. Que la bénédiction et les prières de St. Maruta nous soient accordées.

En ce même jour, à 15h précises, le Ministre du tourisme Monsieur Yehia Rached est arrivé au monastère, accompagné d’une importante délégation de responsables du tourisme. A leur rencontre étaient son Eminence Anba Mettaous, chef du monastère ainsi que son Eminence Anba Martyros, Evêque de la région Est et certains moines du monastère. La discussion concernait les moyens de faciliter et de raviver le tourisme vers le monastère.

Nos remerciements les plus sincères à Mr. Le Ministre ainsi qu’à tout le ministère.

Maison de la Retraite

monastére ou du pére responsable de la maison de la retraite

La Ponctualité des dates des priéres et le travail et les retraites à la maison de la retraite

la durée de la retraite ne soit pas plus que 3 jours

la durée entre chaque période ne soit pas moins que 2 mois

Ne pas visiter le président du monastére ou les péres qu'avec une permission de la responsable de la maison de la retraite

En compte de conserver le calme et de respecter la sainteté du lieu

Un livre qui est récemment publié sur : frère a demandé à un vieil homme , c'est un livre qui explique les vergers des moines en question et réponse à l'évêque de Saint Marviluxinos

Le cinquième livre qui est récemment publié des miracles de L'archevêque syriaque Feltaas "coeur miséricordieux"

Page d'accueil

La deuxième semaine du jeûne

Sortir avec le Christ dans le désert pour affronter Satan dans l'expérience

Sortir avec le Christ doit être semée avec l'expérience, il propose des lectures de la deuxième semaine, le concept de sortir et contient une étude intégrée des pactes écrits sur l'expérience dans toutes ses formes et dimensions de la victoire spirituelle pour les informer que la parole de Dieu dans l'expérience du Christ

La première lecture de cette semaine est aussi du livre de l'Exode, "le Seigneur a dit, j'ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, j'ai appris peines. Entré descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et les ont lever de ce pays dans un bon et vaste à la terre où coulent le lait et le miel" (exode 3: 7-8)

Moïse dit à Dieu que je devrais aller à Pharaon et faire sortir les Israélites de l'Egypte même. il a dit je suis avec vous ...». De l'expérience, je vais avoir même le diable? Ainsi, le Christ est descendu pour sauver ses enfants: «Je serai avec toi," Emmanuel Dieu est avec nous

Lectures semaine constitue une étude écrite Pactes intégrés sur le sujet des photos d'expérimentation de multiples et variées, à la fois dans les expériences des saints ou des méchants ou qui connaissent Dieu (Ananias et ambassadeur), "Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation, parce que si félicité de recevoir la couronne de vie promise par le Seigneur pour ceux qui l'aiment» (Jacques 12:1)

La Lectures du lundi: la position du Dieu du mal, et son manque de l'esprit humain purifié et l'esprit de la magistrature

L'incinération (Ananias et ambassadeur). "Si le Monsieur lavage les filles sales de Sion, et le pur sang de Jérusalem du milieu de l'esprit de jugement et l'esprit de brûler" (Esaïe 04:04). "Maintenant donc, pourquoi introduire Créer Pkrma Supprimer le périmètre Faiser pâturage démolir les murs de Faiser dos" (Esaïe 05:05)

Lectures de la deuxième semaine du jeûne

La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive. La connaissance de Dieu est manifeste pour eux, parce que Dieu leur a montré "(Romains 1: 18-19)

 

Evangile pour la prière comme le juge inique. Prier pour la crise dans l'expérience. "Ce n'est pas rendre justice à ses élus de Dieu lui flagrantes jour et nuit pour une leur loisir» (Lc 7:18)

Lectures du mardi : " Heureux l'homme qui supporte patiemment la tentation , parce que si purifie lui-même recevoir la couronne de vie , que le Seigneur a promise à ceux qui l'aiment . " Dit Ayoub à son expérience , " mais j'ai appris que le quartier et l'autre sur le terrain n' Après peau Livni cela sans mon corps , je vois Dieu . " . ( C'est à dire , 19 : 25-26 ) Entretien avec St. James à propos de l'expérience , " Comptez toute joie , mes frères , quand vous faites face à des essais de variété en sachant que l'examen de votre foi produit la patience ... »(Jacques 1 : 1-12 ) . . Evangile consterné calme face à l'expérience , " ils ont été étonnés à la fin , en disant à l'autre, il peut être sauvegardé Jésus les regarda et dit quand le peuple est impossible , mais non à Dieu parce que toutes choses sont possibles avec Dieu . " ( Mc 10, 26-27 )

Lectures du mercredi : Prenez garde à vous , de peur de perdre ce que nous avons fait , mais que nous recevons une pleine récompense » . ( 2 U 8:1) quand l'expérience et agir sans s'ingénient fait mal , " C'est arrivé dans les jours quand il a grandi à Moïse qu'il rendit vers ses frères pour tenir compte de leurs charges , et il vit un homme égyptien frappé l'homme de ses frères . Je me tournai vers ici et là et j'ai vu que personne n'a été tué l'Egyptien et le cacha dans le sable »(Exode 2 : 11-12 ) . Erreur dangereuse pour justifier et défendre le mal présentée par Isaïe :« Malheur à Jazben péché cordes comme un héros et linéaire reliant la roue ... Malheur à ceux qui appellent le mal bien , et le bien mal , qui mettent les ténèbres en lumière et la lumière en ténèbres , qui changent l'amertume en douceur et la douceur en amertume . . Malheur à la sage aux yeux d'eux-mêmes et prudente dans leur propre " (Esaïe 5 : 18-21 ) . St. Paul présente la réalité du péché humain , " n'est pas compris pas

demandé à Dieu . Ils se sont détournés tous ensemble plus rentable et pas qui fasse le bien , pas même un seul " ( Romains 3 : 11-12 ) .

Lectures du jeudi : sortir et voir le Seigneur dans la foi et l'obéissance au commandement .

«Je me souviens que tu as été esclave au pays d'Egypte , ton Dieu, de là à main forte et à bras étendu pour que commandé le Seigneur ton Dieu ... " ( Deutéronome 5 : 15-22 ) . Lectures progressent Dix Commandements pour relier à et l'obéissance à la parole de Dieu . Je donne le Seigneur le veut nous a fait sortir de l'esclavage sous , liée en effet à la liberté . Rejeter la conséquence de commandement épaissir le coeur et a la vision " , dit-il , aller dire à ce peuple : Écoutez vous avez entendu pas comprendre et ils virent Abesara sais pas. Épaissir le cœur de ce peuple et le poids de ses oreilles et ses yeux , de peur qu'il voit de ses propres yeux et entendre de ses propres oreilles , et comprendre avec son cœur en raison guéri . J'ai dit , Combien de temps , Seigneur , dit être villes deviennent désolé , sans un habitant , et des maisons sans homme et ruinent la terre . " (Esaïe 6 : 9-11 ) .

Sortie est de porter le Seigneur à son peuple et les conduire et de les amener à lui-même, à son confort "," conclu ton peuple et bénis ton héritage toujours »( Psaume 09:28 ) . " Vous avez vu ce que j'ai fait aux Egyptiens , et je suis votre campagne sur des ailes d'aigle et amenés vers moi »( Exode 04:19 ) . «Toutes choses ont été livrés à moi de mon père et personne ne connaît le Fils, sinon le Père , et nul ne connaît le père, sinon le Fils , et le Fils veut le révéler » (Matthieu 27:11 ) . la connaissance du Père avec le Fils est de connaître le père . mais le problème de ceux qui n'obéissent pas à la bonne éducation et les déchirements droite , " et je vous demande , frères remarqué que ceux qui font les divisions de cause et les infractions contre la doctrine que vous avez reçu , et vous offrent eux. Parce que tel servent pas notre Seigneur Jésus-Christ , mais leur propre ventre , et par de bonnes paroles et de bonnes séduisent les coeurs des Asalm

e . Parce que votre obéissance publicité à tous Je veux que vous et que vous serez sages de bonne et simple mal » ( Romains 16 : 17-20 ) .

pierre de prison ( expérience in et out) , et la vision du Seigneur dans l'expérience . Une comparaison entre pierre et Hérode , faire la différence entre la gloire du Christ et de l'ego de diable .

Et conclut jeudi lectures de l'Évangile , " .. Voici, nous avons tout quitté pour te suivre .. Jésus lui dit: En vérité, je vous le dis vous, c'est qui en renouvellement , quand le Fils de l'homme assis sur le trône de sa gloire , vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d'Israël .. mais beaucoup d'autres sont extériorisés et autres » (Matthieu 19 : 27-30 )

Lectures du vendredi : à lui, hors du camp , en portant son opprobre , pour plus de confort .

" Tous les commandements que je te prescris aujourd'hui tient et les faire afin que vous puissiez vivre et se multiplier , et aller en possession du pays que l'Éternel a juré à tes pères . Souvient tous de la manière dont marchait Seigneur votre Dieu pendant ces quarante années dans le désert , pour humilier et vous tester pour savoir dans ton cœur ... il t'a nourri de la manne qui ont été savent pas , ni tes pères savaient afin de vous apprendre que ce n'est pas vivre de pain seulement, mais de tous les êtres humains ce qui sort de la bouche du Seigneur de la vie humaine »(Deutéronome 8 : 1-3 ) .

Retour au repos, lectures expliquer à sortir et expérience » . L'effet de levier , ô mon âme à la commodité , parce que le Seigneur a le mieux pour vous parce que vous avez enregistré mon âme de la mort , mes yeux des larmes et mes pieds glissant » (Psaume 116 : . 7.8) Allons à lui hors du camp , en portant son opprobre . Parce que nous n'avons pas ici de cité permanente , mais nous cherchons celle qui est à venir ... Donc, nous pouvons dire avec confiance , Seigneur , mon aide, je ne craindrai pas ce que l'homme fait pour moi. . ( Hébreux 13 : 13-16 ) «Bien-aimés , ne soyez pas surpris accident de feu qui parmi vous pour vous tester pour le malheur comme une chose étrange , mais aussi participer aux souffrances du Christ , réjouissez-vous dans le but de se réjouir . la révélation de sa gloire aussi fou »(1 Pierre 4 : 12-13 ) . «Celui qui vient à ( venir avec le Christ ) et écoute ma parole et ne montrez-vous , c'est comme . Comme un homme qui bâtit une maison , et de creuser , et la profondeur , et a posé le

s fondations sur le roc . Quand torrent événement cogné la rivière cette maison et ne pouvait pas Azaazaah parce qu'elle était fondée sur le roc» ( si 6 : 47 - 48) .

Lectures du samedi : pièges et porte étroite

le feu de l'experience carcasse de la salinisation de sel , " si votre main est mal alors c'est mieux pour toi d'entrer dans la vie coupure de vous deux mains pour aller dans la géhenne, dans le feu ... parce que chacun sera salé de feu , et tous les sacrifices sera salé de sel . Le sel est bon , mais si vous devenez sel sans salinité Comment pourrions- vous permettre de sel en vous , et avoir la paix avec l'autre " . (Marc 9 : 43-50 ) " Mais ne vous méprenez pas du mot et pas seulement des auditeurs , vous trompant " ( Jacques 1:22 ) .

« Ouvrez-moi les portes de la justice entrent eux et louer le Seigneur . " ( Psaume 19:118 ) . " Entrez par la porte étroite , car il ya une grande porte et s'est félicité de la route qui mène à la perdition, et beaucoup qui entrent par là . Porte étroit et la route qui mène à la vie, et il en est peu qui les trouvent »(Matthieu 7 : 13-14 ) . La porte est la porte étroite des expériences.

Lectures du Dimanche: . sortir avec le Christ après la plénitude de l'Esprit pour la victoire sur l'expérience , " Aie pitié de moi , ô Dieu , aie pitié de moi parce que vous accroupis moi-même et l'ombre de tes ailes refuge pour refléter calamités " ( Psaume 01:57 ) « Ne bloquez pas votre visage de moi ne déçoit pas avec indignation serviteur peut être ni m'abandonne pas, Dieu de mon salut »(Psaume 09:27 ) .

Lectures et conclut le dimanche , l'expérience du Christ et Sa victoire complété pour tenir compte de l'homme nous donne la victoire . L'expérience du Christ comprenait trois types d'expériences diable . Première expérience expérience physique et psychologique ( ou intellectuelle ) et de l'expérience spirituelle . Dans toutes ces expériences étaient la parole de Dieu est le bouclier pour chaque ruses du diable . Cela nous a fourni avec des lectures de la première semaine de la parole de Dieu dans les enseignements du Christ comme un cadre et une source de force avant de sortir avec lui pour l'expérience . Expérience inévitable que le Christ nous a appris à demander , " ne pas nous induire en tentation

Evènements de l'église

Lu après l’Evangile de la messe du Mercredi de la 1ère semaine du grand Carême

Consiste à inciter à pardonner aux offenseurs et à défendre de chercher vengeance des haïsseurs.

Basé sur la parole de Dieu dans son Evangile :

« Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; absolvez et vous serez absous » (Lu. 6 : 35 – 38).

Notre Seigneur, à qui appartient la gloire, nous ordonne de pardonner aux offenseurs, de ne point les juger et de ne pas demander la vengeance d’eux. A quel pardon, avons-nous droit, et quelchâtiment ne méritons-nous pas puisque non seulement, ni nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ni nous prions pour eux, mais en plus, nous demandons à Dieu qu’Il nous venge de nos ennemis; malgré que Dieu a ôté de ceux qui le suivent, tout ce qui corrompt l’amour qui est à l’origine de toutes les bonnes actions.

Nous ne devons pas nous lamenter quand Dieu nous puni ici, pour nous corriger, si nous ne pardonnons pas à ceux qui nous offensent. En ne voyant que la pénitence sans le reste, on se lamente. Mais si nous comptons nos péchés, un seul jour, nous réaliserontque nous n’endurons rien, relativement à ce que nous méritons.Nos péchés et nos iniquités sont tellement nombreux, qu’on ne peut les connaitre tous, si on essaye de se les récapituler durant un seul jour. Chaque jour nous paressons au moment de la prière, et si nous prions, nous ne prions comme il le faut. Nous parlons avec orgueil. Nous avons tendance à aimer le mal. Nous nous exaspérons et méprisons nos frères, et nous leur disons de vilaines paroles. Nous regardons avec envie et nous faisons aussi bien d’autres mauvaises actions.

Et si, nous agissons ainsi quand nous sommes à l’église, pour une partie de la journée, que ferons-nous alors, si nous sortons du port et allons dans la pleine mer du mal ? Je veux dire, quand nous nous rendons aux marchés de la ville avec ses transactions et ses groupements; et à nos maisons avec ses soucis et ses difficultés.

Mais malgré tout cela, mes bien-aimés, Dieu nous a pourvus d’un chemin facile conduisant au salut; c’est celui du pardon des offenses de nos frères envers nous, et de les aimer comme nous nous aimons nous-mêmes. Cela ne constitue pas une grande fatigue, ni une dépense d’argent, simplement préférer autrui à soi-même. C’est pourquoi, St. Paul, en parlant de la prière a dit : « Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. Ne Vousvengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur. Mais si ton ennemi a faim donne-lui à manger; s’il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête.Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien » (Ro. 12 : 17 – 21).

Suppose mon frère, qu’un homme venant te supplier pour que tu lui fasses miséricorde, aperçoit son ennemi arrivant à lui; les deux hommes étant tes esclaves. Quand l’ennemi s’approche de lui, il cesse de te supplieret se détourne pour nuire à son ennemi en l’insultant et en le battant. Est-ce que cette action n’augmentera pas de ta colère envers lui ? De même, si tu supplies Dieu pour qu’Il te pardonne et qu’Il prenne pitié de toi, et puis te souviens de ton ennemi, qui est ton confrère esclave de ton Seigneur, et tu te détournes de tes implorations pour faire tout ce que tu peuxcomme mal à ton confrère, tes paroles étant plus dures que si tu le battais en réalité. Cela contredirait les ordres de ton Seigneur, ce qui le mettrait encore plus en colère contre toi. Ne t’est-il pas suffisant de contredire Ses ordres, t’incitant à Lui ressembler en ses vertus, en rendant le mal pour le mal ? Mais encore, tu demandes à Dieu, d’être aussi cruel que toi, et de faire à ton ennemi de même. Peut-être as-tu oublié qu’Il t’a demandé de lui ressembler et d’être charitable envers les mauvais aussi bien que les bons ? Crois-tu qu’Il a changé son habitude charitable comme tu l’as fait et négligétoi-même ?

C’est démontrer de la plus grandeignorance, de demander à un homme sage de faire ce que lui-même t’a défendu et t’a ordonné de t’en éloigner. Tu ne profiteras rien de cette action même si ton Maitre prend vengeance de lui. Surtout qu’en agissant ainsi, tu l’empêche de le punir. Car tu l’astoi-même puni par ce qu’il y a de pire, en le maudissant par ta bouche devant Dieu, calmant ainsi la chaleur de ton cœur. De cette façon, tu as fait tout ce dont tu étais capable et même beaucoup plus, puisque pour pouvoir lui faire ce que tu voulais, tu as demandé le secours de Celui qui est bien plus puissant que toi. Tu as fait cela par ignorance, car tu l’as imploréà faire ce dont Il t’avait défendu.

Nous devons cesser cette maladie et cette folie ; et démontrer, à ceux qui nous causent de la peine, l’amour que notre Seigneur nous a enseigné, pour ressembler à notre Père qui est aux cieux. Nous le ferons que si nous nous souvenons de nos péchés et, que nous examinonsnos fautes cachées et apparentes.Car si on nous ordonne de ne faire ici aucune faute, nous sommes alors capables d’envisager Sa justice envers notre négligence et nos plaintes. Tandis que les apôtresévangélisent, que les prophètesprédisent, que les anges louent, Dieu nous parle mais nous sommes errants. Nous n’acceptons point calmement les lois de Dieu, du même calme que nous démontrons dans les champs de jeux, devant le roi ou devant les gouverneurs. Car, quand les ordres du roi terrestre sont lus, ses ministres ainsi que tout le peuple se mettent debout par respect et honneur à ce qui est dit. Et, si jamais quelqu’un hausse la voix durant ce silence, il sera insulte par le roi. Mais quand les livres célestes sont lus ici, vos cris surgissent de tout côté, malgré que ces livres appartiennent à Celui qui est bien plus élevé que le roi terrestre. Et sa place est beaucoup plus honorifique que celle des rois, car Il n’est non seulement le Roi des hommes, mais aussi Celui des anges et de tout l’univers.

Nous devons alors mes bien-aimés, être sages et humbles, aimer nos ennemis, être bienfaisants à ceux qui nous persécutent, prier à ceux qui nous offensent, pour accomplir ainsi la volonté de notre Seigneur en nous soumettant à Ses ordres, en reconnaissant Ses bienfaits envers nous et présentant notre obéissance. Ce que nous n’arrivons pas à accomplir comme Il nous l’a commandé, qu’on le fasse alors, en pardonnant à nos confrères esclaves et en étant aimables envers eux. Car Dieu a dit : «  Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point et vous ne serez point condamnés, absolvez et vous serez absous »     (Lu. 6 : 36-37). Par ces vertus, on se repose maintenant et on en profitera plus tard.

Gloire à Dieu, éternellement. Amen

Lu après l’Evangile de la messe du Jeudi de la 1ère semaine du Grand Carême

Consiste à inciter les prêtres à prêcher et à enseigner.

Basé sur la parole de Dieu :

« Apporte-t-on la lampe pour la mettre sous le boisseau, ou sous le lit ?

N’est-ce pas pour la mettre sur le chandelier ? »

(Mc 4 : 21 – 29)

Si les prêtres sont les économes établis sur les fidèles, les bergers des brebis parlantes, les conservateurs du système de la Sainte Loi et les receveurs du degré de pastorat : Pourquoi alors négligent-ils leur administration et s’occupent-ils d’autres choses ?

Que c’est drôle d’observer ceux qui sont en charge de l’économat ; tu les trouves prêts à travailler, bien éveillés pour le profit de leur administration, s’efforçant à fructifier leur argent, élargir leur commerce et augmenter les cultures, craignant d’être affligés par une catastrophe et atteints par une perte.

Et toi, économe des brebis parlantes, secrétaire des magasins spirituels, pourquoi es-tu ainsi, endormi et négligent ?!! Paresseux, ne tiens-tu pas compte de la parole de Dieu: « … Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens » (Lu. 16 : 2). Comment n’as-tu point peur de son autorité, quand tu te montreras, ayant gaspillé son argent, dispersé son troupeau et négligé ses pesées ? Comment ne pas échapper à sa colère quand Il dira à ses serviteurs « … Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Mt. 22 : 13).

N’as-tu pas entendu la parole de la Bible à propos de Jacob Israël qui, ayant accepté l’administration des brebis de son oncle Laban, avait choisi de veiller à leur bien au détriment de son repos. Il quitta la bonne nourriture, abandonna le sommeil paisible et s’habitua à veiller, puis les rendit à son maitre multipliées en nombre, jolies de forme et belles à regarder. (Ge. 29 : 1-29 & 30 : 25 – 36).

Si Jacob qui était un berger de brebis, s’est démené ainsi et a passé sa vie à soigner ses troupeaux, au point d’envisager une grande fatigue et beaucoup de difficultés pour bien les conserver et pour les observer croitre et se multiplier, tout en supportant la chaleur de l’été et le froid de l’hiver, la rencontre des voleurs et la lutte contre les animaux féroces, en pansant la brebis blessée et soignant la galeuse, en transférant les brebis dans des places fécondes et des sources d’eau pure, en supportant de grandes difficultés. Cela, malgré que le propriétaire de ces brebis n’était ni un roi, ni une personne qui pouvait se venger de lui ; ce n’était que Laban, son oncle, qui était païen (Ge. 31).

Quelle excuse donneront donc, ceux qui sont en charge du troupeau du Christ ? Ceux qui négligent leurs brebis et ne font point attention aux intérêts de leur troupeau ; ils le laisse en proie aux loups et aux animaux féroces, à l’égarement et au vol ? Malgré que leur propriétaire n’est pas un berger comme Laban, ni comme aucun des … . Son troupeau n’est pas un troupeau d’animaux acheté au prix. Mais Il est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs et son troupeau est constitué de brebis parlantes que le Christ a achetées par son sang précieux.

                                       

Ecoute alors la parole de Dieu, reprochant ces pasteurs en disant par la bouche du prophète Ezéchiel: « Malheur aux pasteurs d’Israël, qui se paissent eux-mêmes ! Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau ? Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n’avez point fait paître les brebis. Vous n’avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée ; vous n’avez pas ramené celle qui s’égarait, cherché celle qui était perdue ; mais vous les avez dominées avec violence et dureté. Elles se sont dispersées, parce qu’elles n’avaient point de pasteur ; elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, elles se sont dispersées. Mon troupeau est errant sur toutes les montagnes et sur toutes les collines élevées, mon troupeau est dispersé sur toute la face du pays ; nul n’en prend souci, nul ne le cherche. C’est pourquoi, pasteurs, écoutez la parole de l’Eternel ! Je suis vivant dit le Seigneur, l’Eternel parce que mes brebis sont au pillage et qu’elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisait point paître mes brebis, à cause de cela, pasteurs, écoutez la parole de l’Eternel. Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’en veux aux pasteurs ! Je reprendrai mes brebis d’entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis et ils ne paîtront plus eux-mêmes ; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie… ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l’obscurité. Je les retirerai d’entre les peuples, je les rassemblerai des diverses contrées, et je les ramènerai dans leur pays ; je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, le long des ruisseaux, et dans tous les lieux habités du pays » (Ez. 34 :1 – 16).  

Ecoutez aussi la parole de Dieu à ses brebis : «Et vous mes brebis…  Voici, je jugerai, entre brebis et brebis, entre béliers et boucs. Est-ce trop peu pour vous de paitre dans le bon pâturage ? De boire une eau limpide, pour que vous troubliez le reste avec vos pieds ? Et mes brebis doivent paitre ce que vos pieds ont foule, et boire ce que vos pieds ont trouble…Voici je jugerai entre la brebis grasse et la brebis maigre. Parce que vous avez heurté avec le côté et avec l’épaule, et frappé de vos cornes toutes les brebis faibles, jusqu’à ce que vous les ayez chassées, je porterai secours à mes brebis afin qu’elles ne soient plus au pillage, et je jugerai entre brebis et brebis. J’établirai sur elles un seul pasteur »             (Ez. 34 : 17 – 23).

Alors, mes chers amis, après ce que nous avons entendu comme menace de Dieu aux négligents, nous ne devons point aussi oublie sa parole glorieuse : « Vous êtes la lumière du monde … Que votre lumière luise ainsi … » (Mt. 5 : 14 -16) et « Apporte-t-on la lampe pour la mettre sous le boisseau, ou sous le lit ? N’est-ce pas pour la mettre sur le chandelier ? » (Mc. 4 : 21). Secouons-nous, réveillons-nous de notre sommeil et prenons intérêt à notre administration, pour gagner la louange de Dieu, à qui appartient la gloire, éternellement. Amen.

Lu après l’Evangile de la messe du Lundi de la deuxième semaine du grand Carême

Réflexions Spirituelles

Moines Miracles

Premièrement les miracles qui se sont produits au cours de sa vie sur terre

Les muets parlent et les immobilisent crient et les boiteux marchent» (Matthieu 15:31)

La seconde miracle, raconter par UN témoin, ET c'est UN Des Moines, qui dit:

see more

Récentes

 

Rite-l'évêque Metaos

Les symboles endormi
Les symboles des endormis sont un des priéres dont l'église les prient sur les morts et la priére sur les morts ont des Doctrine et les fixe solidement dans l'Eglise copte orthodoxe pour de nombreuses raisons, y compris:l'évêque